C'est ma fête. Pourquoi ne pas m'offrir un retour au travail!

December 9, 2018

 

 

 

 

C’est ma fête.

 

Et ça tombe le jour où je retourne au travail après 2ans d’arrêt pour maternité. J’ai pris un an sans solde. On a pas souvent l’occasion de prendre un an sans solde dans la vie alors je me suis gâtée. J’ai gâté mes enfants aussi parce que la majorité de ce temps-là, je l’ai passé avec eux, ils viennent tout juste de commencer la garderie il y a un mois.

 

 

Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle j’ai prolongé mon congé. C’est aussi un peu parce que je voulais me sauver du conflit de travail issu de la non entente au sujet de notre convention collective échue qui aura duré plus longtemps que prévu, soit 20mois. Mes collègues ont mené cette lutte avec beaucoup de fougue et de courage. Ils sont fantastiques. C'est clair que je me trouve un peu lâche. Ou plutôt, c'est clair que je pense que tout le monde va me trouver lâche, ce qui ne serait pas faux dépendant de l'angle avec lequel on aborde la situation. Moi je sais que je n’aurais pas eu les nerfs assez solides pour vivre ce difficile moment avec classe. Mais je l'ai payée ma lâcheté. Environ 25 000$ pour être plus exacte. Montant hors de mes poches qui aura servi à payer le salaire des collègues qui m’auront remplacée pendant cette année. Pour y arriver j’ai dû faire beaucoup de compromis et par conséquent, je m’octroie le droit d'avoir profité de mon temps comme je l'ai fait. Ça c'est dans le concrêt de ma tête. Dans mon coeur, je pense que ce long congé m'aura permis de faire de l'introspection et du travail personnel qui fera de moi une personne plus utile pour la société que si j'avais participé au conflit.

 

Je prévoyais reprendre le travail depuis le mois d’octobre, à vrai dire. Après le voyage. Donc ma trahison envers mes semblables est plus de l'ordre d'un mois que d’un an, réellement. Mais la situation dégénérait sur les lieux de travail et je sentais mon niveau d’anxiété grimper dangereusement alors j’ai attendu encore un peu avant de me décider. Finalement, en novembre, rien n'avançait et j'en avais marre d'attendre. J'ai des projets moi, dans vie, j'avais hâte de pouvoir commencer à le concrétiser. Advena donc ce qui devait advenir! 

 

Je me crinque pendant une couple de jours.

J’envois le mail décisif à ma boss (point de retour en arrière possible).

J’attend la confirmation des ressources humaines pour connaître la date de mon retour :  30 jours plus tard, soit... LE JOUR DE MA FÊTE.

 

Su-per.

 

Je me suis dit que "la vie" me punissait d'avoir été lâche (parce qu'elle a le temps de s'en faire avec ça d'abord!). Mais entre temps, le conflit s’est non seulement réglé mais mes conditions de travail se sont tellement améliorées (c’était beaucoup basé sur la conciliation travail-famille, la négociation, et je nage en plein là-dedans donc WOW!) qu’un grand nombre des inconvénients de ma job qui me rendaient anxieuse dans le passé seront désormais beaucoup plus facile à gérer. Par exemple, je connaîtrai mon horaire de travail 10 jours à l’avance. Avant, on l'apprenait le jeudi soir pour la semaine qui commençait le dimanche qui suivait (donc deux jours et une nuit d’avance). Ça peut-être l'air de rien pour le commun des mortels mais quand tu souffres d'intolérance à l'incertitude comme moi, c'est toute qu'une amélioration de mes conditions de vie! J’aurai aussi le droit de me mettre une fin de semaine par mois hors dispo et un dimanche sur deux, pour passer du temps avec mes enfants (parce que le mot d'ordre d'avant, c'était qu'on travaille tous les weekends de notre vie jusqu’à notre retraite à ma job). Bref, plein de petites choses comme ça qui vont vraiment améliorer ma qualité de vie personnelle et celle de ma famille.

 

Fack oui je me sens cheap de bénéficier des ces upgrades sans avoir participé au combat. Mais en même temps, je trouve que j'ai eu le courage de me respecter dans le sens que je savais c’était quoi ma limite de stress à ne pas franchir, celle qui allait causer un déséquilibre dans ma vie. Quand je stress trop, je dors moins bien, je mange moins bien, mon humeur se détériore ainsi que ma santé physique et c’est tout le monde qui paye autour de moi. Je ne peux plus me permettre de faire ça. Les jeunes enfants sont sensibles aux déséquilibres. La bonne nouvelle, c,'est que ce long congé sans solde m'aura permis d'apprendre à vivre de peu. Donc en plus de mes conditions de travail bonifiées, je vais pouvoir me permettre de travailler à temps partiel et de conserver un peu de temps à accorder aux choses qui comptent le plus pour moi. Puisque je sais maintenant qu'on peut vivre sur le salaire à temps partiel de mon chum (de pay check à pay check mais tout de même), tout l'argent que je m'en vais faire va servir à concrétiser nos projets. Merci Minimalisme!

 

Pour être franche, pendant ce long congé de maternité, j’ai sérieusement pensé, et SOUVENT, à ne plus jamais retourner à mon travail. De changer de vie, retourner aux études, partir  ma compagnie, tout et n’importe quoi m’est passé par la tête. Je ne voulais pas faire vivre ce stress-là à ma famille. Ça fait 11 ans que j’occupe mon emploi et ma plus vieille l’a vécu, elle, BIG TIME, le stress de la précarité de ne jamais savoir combien d’heures je vais travailler. À quel endroit? De jour ou de soir? Ou est-ce qu’on va me faire changer d’endroit en cours de journée, accaparant ma journée de 8h à 23h si je compte le transport? Est-ce que je vais finir à 22h15 un soir et commencer à 8h45 le lendemain matin? Ou faire des shifts de 12h, 4jours en ligne? Ou devoir travailler 7 jours par semaine pour arriver à faire mon temps plein? Combien d’argent je vais faire ce mois-ci? Qui peut garder vendredi soir? En fin de semaine? C’est difficile de donner une routine et de la stabilité à ses enfants dans ces conditions-là. Et tout le monde s’entend pour dire que la routine, c’est ce qui rassure les enfants, leur apporte un sentiment de sécurité. Mon anxiété, mon stress, ainsi que l’absence totale de routine a rendu ma fille anxieuse et stressée. Quand je me suis aperçu que je l'avais bien mal outillé pour affronter la vie, il était trop tard. Je ne pouvais plus rien pour elle. Heureusement qu’elle s’est choisi un programme de plein air au CEGEP. Maintenant elle peut tout décharger ce stress dans la nature et se rebooter le système quotidiennement. Elle est sauvée! Mais j’avais pas envie de refaire cette erreur avec mes plus jeunes. Et puis à force d'entendre les médias déformer ta lutte, à force de se faire dire : "Si t'es pas satisfaite de tes conditions de travail, change de job!", on fini par se demander si c'est pas nous qui est un peu maso de rester à un emploi qui nous rend malade...

 

 

 

Tout ça pour dire que retourner à ma job me stressait énormément même avant qu’on commence à parler de conflit de travail. C’était juste insensé que je m’en mêle. J’aurais pris ça trop à coeur, je me serais emporté sur les médias sociaux, j’aurai dit des niaiseries aux journalistes, j’aurai fait une folle de moi et de tous mes collègues. J'y ai pensé d'aller piqueter avec eux, ou d'aller à la manif. Mon chum me l'a interdit. Il ne m'interdit pas grand chose dans la vie, pour ne pas dire rien. Mais il me connait!

 

Je suis vraiment la plus chanceuse au monde de m'en tirer aussi bien. Je sais que ce ne sera pas parfait, je n’attend ça de rien dans la vie. Mais j’entre au travail pour mon retour tant redouté avec beaucoup moins d’appréhension que ce que j’aurais pu imaginer. Même en plein rush des fêtes avec des tounes de Noël aliénantes dans les hauts parleurs à longueur de journée, j’ai hâte de m’y remettre. I must be cayzé! Je vais probablement rire de moi dans deux trois jours (mais espérons que non). Bref, je suis hyper reconnaissante de la chance que j'ai d'avoir cette impression qu'une nouvelle vie commence en ayant gardé finalement le même emploi.  Je suis profondémment convaincu que ce n'est pas uniquement que moi et mes collègues qui vont bénéficier des ces changements. Nos enfants pourront eux aussi évoluer dans un environnement plus équilibré et c'est bien de cela dont la société a besoin pour se guérir. 

 

Signé : Une fille un peu trop dedans.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Éco-anxiété et sauvetage de planète

October 3, 2019

1/9
Please reload

Code promo
ambassadrice Mandala
Posts Récents

September 5, 2019

November 20, 2018

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

vetements mandala promo licorne

Go to link